Accueil > Historique > Les réalisations de l’association

Les réalisations de l’association

2006
3/02/2006 Assemblée Générale constitutive
10/02/2006 dépôt des statuts à la Sous-Préfecture de Bayonne
Objet de l’association : l’exercice de toutes actions pour la protection du patrimoine historique ou culturel de la ville de Bayonne, sites, monuments et alentours, urbanisme, ou de l’image de la cité et de l’environnement dans la ville.
Président : Alain Caillaud.
Première intervention : Projet « Ilot de la Monnaie ».

2007
Pouvoir fut donné à l’unanimité au Président, A. Caillaud d’exercer si nécessaire un recours en Justice devant le Tribunal Administratif contre le PSMV.
De même il fut annoncé que la constructibilité de l’emprise située face au porche ouest de la Cathédrale était abandonnée par la Ville.

2008
Lors de l’AG du 4 juin 2008, par une très large majorité, l’assemblée se prononça en faveur d’un recours contentieux.

2009
Lors de l’AG du 16/06/2009, sur invitation du Président Alain Caillaud et du Conseil d’administration, la Sté Icade et son architecte Mme Isabelle Joly présentèrent avec un diaporama, le nouveau projet lequel reprenait nombre des observations formulées par Aprosim.
Après un long débat, il fut décidé à une très large majorité de se déclarer favorable au nouveau projet présenté par Icade, sous diverses conditions de désistement du précédent PC, retrait par la Mairie, et indemnisation pour participer aux frais.

2010
Le Président A. Caillaud a du faire front tous azimut. Il a mobilisé les membres du C.A. ainsi que Me Cazamajour. C’est quasi quotidiennement qu’il a fallu discuter avec Icade, ses maîtres d’œuvre, la Mairie, etc. Lors de l’AG du 31/01/2011 il sera exposé par A. Caillaud que même si l’architecture et les hauteurs restent à regretter, Aprosim a obtenu un résultat significatif.

Aprosim approchait alors 200 membres, chiffre dépassé depuis lors.
A la fin de l’AGE, le Président Caillaud annonça sa volonté de cesser ses fonctions après 5 ans de travail intensif souhaitant qu’Aprosim « reste un espace de rencontre où chacun puisse exprimer l’intérêt et l’amour qu’il porte à notre ville sans aucune prétention politique ». Il fut remercié aussitôt par une longue ovation. C’est ainsi que Pierre Giannini fut amené à lui succéder.

Mieux connaître Bayonne pour mieux la protéger

Créacyte | Privé